Aillant-sur-Milleron (Loiret) - Le développement harmonieux

logo du site
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -
  • Aillant-sur-Milleron (Loiret) -

Accueil du site > Pages Annexes > Marcel Deprez

Marcel Deprez

MarcelDeprez

Né à Aillant-sur-Milleron le 29 décembre 1843, dans la ferme dite de Colandon, sur la route de Saint-Maurice-sur-Aveyron, mort à Vincennes le 13 octobre 1918, Marcel Deprez est élu membre de l’Académie des sciences en 1886.

Ingénieur français ayant essentiellement travaillé sur l’électricité, Marcel Deprez mène les premiers essais de transport d’électricité sur de longues distances à Creil de 1876 à 1886. À l’Exposition internationale d’Électricité de Paris en 1881, il présente pour la première fois une installation de distribution d’énergie électrique alimentée par deux dynamos.

Son principal succès eut lieu en 1882, en transportant de l’électricité en courant continu sur une distance de 57 kilomètres entre Miesbach et Munich, à l’occasion de l’Exposition d’électricité de Glaspalast organisée par Oskar Von Miller, succès qui resta modeste dans la mesure où le transport de 400 W avait un rendement global de 30%. M. Deprez mena également d’autres expérimentations en 1883 entre Jarrie et Grenoble et à Paris, mettant en œuvre de petits réseaux électriques.

La Ville de Bourganeuf a été la troisième ville Française à recevoir l’électricité en 1886. Mais le ruisseau des eaux de Verger, qui avait accueilli la dynamo de sa première usine, fut trop bas pendant l’été de 1886 pour alimenter correctement les 60 lumières de Bourganeuf. On décida alors d’utiliser la Cascade des Jarrauds d’une hauteur de 14 mètres et qui elle, pouvait assurer une production largement suffisante. Mais cette cascade était située à 14 kilomètres de Bourganeuf.

C’est grâce à l’initiative de l’ingénieur Marcel Deprez et après trois ans d’études et un an de travaux de juillet 1888 à avril 1889 que les installations des usines de la Cascade des Jarrauds et de Bourganeuf, furent les premières en France où on transporta l’électricité sur une telle distance. L’installation comprenait une turbine hydraulique de 130 CV avec une génératrice de 100 CV. Le câble électrique qui reliait les deux sites avait un diamètre de 5 mm. Pour couronner cette prouesse technique, le premier téléphone de la région reliait les installations de la Cascade et de Bourganeuf ; alors que l’utilisation commerciale du téléphone datait en France uniquement de 1879. L’éclairage de Bourganeuf comportait alors 106 lampes : éclairage des rues, église, mairie, cafés...Ainsi en 1889, Bourganeuf fut la première Ville en France à utiliser une électricité produite à une distance relativement importante grâce à Marcel Deprez.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF